Lifestyle

La Sophrologie

Bonjour à tous,

J’ai depuis longtemps envie de parler ici de ma découverte de la sophrologie. Vous le savez, je suis une jeune maman depuis bientôt 6 mois (j’ai du mal à y croire). Pendant ma grossesse, j’ai été suivie dans un hôpital public. Je n’avais aucun apriori sur le public ou le privé. J’ai visité le service maternité, qui est labellisé et qui proposait vraiment beaucoup de choses, beaucoup d’ateliers différents qui allait m’être bien utile. C’était une première grossesse, on m’a conseillé une sage femme. J’ai vraiment eu beaucoup de chance parce que je l’ai trouvé vraiment top! A chaque rendez vous, elle m’a écouté, renseigné, rassuré…C’est elle qui animait l’atelier sophrologie. Avant ça, j’en avais un peu entendu parler par une copine qui a fait quelques séances. Grâce à mon suivi, que j’ai toujours trouvé vraiment complet, je n’étais pas super stressée mais bon, on parle quand même d’un accouchement (l’inconnu total)! Et même si tu n’as pas envie d’y penser, tu as toujours des filles avec des histoires terribles qui t’en parle à ce moment là (merci à elles). Alors voilà je me suis lancée!

Tout d’abord qu’est ce que c’est? La sophrologie est une approche de développement personnel qui s’intéresse à l’étude de la conscience individuelle dans une démarche phénoménologique et qui vise à tenir compte de l’histoire de chacun.

Voilà mon expérience, j’ai fait 4/5 séances individuelles, je pense que le fait d’être à l’aise avec ma sage femme m’a aidé à réussir à me concentrer. J’étais assise, les yeux fermés, et je n’avais qu’a me laisser guider par la voix. Le début c’est toujours de réussir à se détendre par étape, respirer profondément et relâcher chaque muscles du visage, puis du corps. C’est très calme, vous arrivez peu à peu dans un état vraiment de relaxation totale. Le plus difficile, je crois que c’est de ne penser à rien…On est tenté pendant la séance de se dire je dois acheter ça, j’ai oublié le papier de la mutuelle ou j’ai pas pris rendez vous chez le dentiste. Mais ça c’est la faute de notre société à cent à l’heure. Tout doit toujours aller très vite, les écrans, les infos, toujours plus plus. Alors quand on doit faire une vraie pause c’est assez compliqué au début. Ma sage femme me disait il faut réussir à regarder la mer par exemple sans se poser de question…sans se dire c’est quel mer? l’eau est froide? Je vais la prendre en photo mais juste regarder…Je vous assure que c’est vraiment difficile. Mais ça permet de se recentrer, et de vraiment vivre l’instant sans vouloir forcement le « partager ».

Au file des séances, j’ai réussi à me détendre et à prendre du recul! J’ai complètement adhéré. Aujourd’hui encore quand je sens une montée de stress, je me concentre sur ma respiration. Il faut bien sûr continuer à travailler. Les séances sont assez cher et ne sont pas remboursées (c’est vraiment dommage). A la maternité, les ateliers étaient gratuits, tout ça pour vous dire qu’il faut tenter de nouvelles choses, ne pas hésiter! Le moment venu, j’ai réussi à bien respirer pour gérer les contractions (enfin le plus longtemps possible je ne suis pas une machine haha). Aujourd’hui ça me manque, je vais essayer de me faire une séance seule par semaine. J’espère que ce sujet vous à plu. Depuis que Georges en pratique, il est plus détendu…

Georges et Fannie.

3 thoughts on “La Sophrologie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *